Disponible en location
84'
France, 2016

Musique originale : Jean-Benoît Dunckel Production : Faro

Programmé par Éva Tourrent

Français

7e séance Coup de cœur En Famille Jeunesse



Résumé


Swagger nous transporte dans la tête de onze collégiens aux personnalités surprenantes, qui grandissent au cœur des cités les plus défavorisées de France. Le film nous montre le monde à travers leurs regards singuliers et inattendus. Entre situations familiales périlleuses et petits arrangements, chacun a su construire sa personnalité. Tous livrent leur appréhension de l’agitation de la ville et du monde, avec des paroles parfois touchantes, souvent drôles.

L'avis de Tënk


Au son d'une musique aérienne, un drone survole les immeubles d'une banlieue et nous fait pénétrer dans la chambre de Régis. Nœud pap' et élégance en étendard, il se rêve styliste. Naïla s'imagine elle architecte parce que "ceux qui vivent dans les grandes villes, (...) font des grands bâtiments mais les gens ne veulent pas vivre dedans"... Par une mise en scène complice et assumant sa filiation à la fiction, Olivier Babinet met la puissance du cinéma au service du point de vue de ces ados qu'il a fréquenté pendant près de 4 ans lors d'ateliers dans leur collège d'Aulnay-sous-Bois, territoire où près de la moitié des habitants vit sous le seuil de pauvreté. Leur parole filmée frontalement se mélange à leurs fantasmes remis en scène. À la fois lucides sur les difficultés et violences du monde qui les entoure et habités par leurs désirs et leurs rêves, tous ces adolescents ont résolument du "swagger", cette dignité et cette force qui leur fait tenir tête à la vie.

Éva Tourrent
Responsable artistique de Tënk


Cinéaste(s)


Olivier Babinet

Olivier Babinet

Olivier Babinet se révèle au grand public en France avec la série "Le Bidule" diffusée en 1999 sur Canal+. En 2008, il écrit et réalise son premier court métrage, "C’est plutôt genre Johnny Walker". Le film remporte de nombreux prix en festivals dont le prix spécial du jury à Clermont-Ferrand. Son premier long métrage "Robert Mitchum est mort" (2010), coréalisé avec le photographe Fred Kihn, est projeté au 63e festival de Cannes à l’Acid. Le film a notamment remporté le Grand Prix du Festival Premiers Plans d’Angers. En parallèle de ses activités de scénariste et de réalisateur, Olivier Babinet travaille avec des collégiens d’Aulnay-sous-Bois. Cette collaboration aboutit à la réalisation par ces adolescents de 8 courts métrages fantastiques, au tournage d’un clip pour le groupe Tomorrow’s World et à la réalisation d’un documentaire : "Swagger" (2016). Le film est présenté au Festival de Cannes 2016, à l’Acid. Il reçoit de nombreux prix en festivals et est sélectionné pour les César et le Prix Lumière. En 2019, Olivier Babinet réalise la comédie romantique "Poissonsexe", qui a reçu le prix spécial du jury au FIFIB, le festival du film indépendant de Bordeaux.