Archive
4'
États-Unis, 1974

Production : Barbara Hammer

Programmé par Lysa Heurtier Manzanares

Contenant des scènes de sexe explicites, ce film est déconseillé aux moins de 18 ans.



Résumé


À la fois érotique et tendre, "Dyketactics" est sans doute le premier film sur l'amour lesbien réalisé par une lesbienne.

L'avis de Tënk


Les cheveux au vent au volant d'une voiture, des pieds nus marchant dans l'herbe en plein soleil, "Dyketactics" commence avec le goût des départs en vacances. Cette atmosphère solaire et joyeuse imprègne tout le film, même les images les plus frontales. Barbara Hammer, cinéaste expérimentale américaine et pionnière du cinéma lesbien, filme des femmes nues. En pleine nature ou faisant l'amour dans l'intimité d'un lit l'après-midi, elles nous emportent dans une exploration sensuelle tourbillonnante. L’esprit de communauté et des happenings des années 70 se dégage fortement de ces images de femmes qui jouissent de leur corps ensemble et en toute liberté, conférant une dimension politique à leur érotisme radieux et revigorant.

Lysa Heurtier Manzanares
Réalisatrice


Cinéaste(s)


Barbara Hammer

Barbara Hammer

Barbara Hammer est née à Hollywood en Californie. Après des études de psychologie à l'Université de Californie à Los Angeles, elle obtient une maîtrise de littérature anglaise et une maîtrise de cinéma. Mariée, elle enseigne dans un lycée à Santa Rosa avant de s'affirmer comme lesbienne. Elle commence à réaliser des courts métrages expérimentaux dans les années 1970, puis s'intéresse à l'art vidéo dans les années 1980. On lui doit quelques-uns des premiers films revendiqués lesbiens avec notamment "Dyketactics" (1974). En 1991, elle réalise son premier long métrage, "Nitrate Kisses" (1992), premier volet d'une trilogie consacrée au lesbianisme et à l'histoire du mouvement gay, comprenant "Tender Fictions" (1995) et "History Lessons"(2000). L’évolution du cinéma de Barbara Hammer s’inscrit dans la diversité des sujets traités comme en témoignent "Devotion" (2000) sur une communauté de réalisateurs au Japon ou "Resisting paradise" ou "comment être artiste en temps de guerre ?" (2003). Avec plus de 80 films et vidéos réalisées, l’œuvre de la cinéaste a été plusieurs fois consacrée, notamment en 2006 par le prix des cinéastes d’avant-garde Shirley Clarke et en 2009 par le Teddy Award.