Archive
59'
France, 2015

Production : Alter Ego Production

Programmé par Line Peyron

Français
Anglais

Arts



Résumé


Des chemins, Laurent Pariente en a suivis de toutes sortes. Artiste plasticien atypique, il a créé des parcours dans lesquels perdre pied. Des dédales dʼargile, des labyrinthes de craie… Puis il a bifurqué : il est devenu chef cuisinier à New York. Pour lui, ces tracés multiples forment un seul et même parcours ; il continue de creuser le sillon de la création, et de l'émerveillement. Portrait d'un artiste, graveur, restaurateur, créateur d'œuvres monumentales qui toujours, seront détruites, qui comme sa vie, s'inscrivent dans l'éphémère.

L'avis de Tënk


Pour commencer, nous avançons pas à pas, presque cachés. Nous imaginons et dessinons doucement le portrait de cet homme qui avance dos à nous. De cette promenade labyrinthique entre matière végétale et minérale, il y a un moment de transcendance. Nous passons du travail mental qui nourrit l'imaginaire de l’artiste, à l'exercice de mémoire qui est inhérent à la disparition des œuvres de Laurent Pariente. La magie se trouve dans le dessein de réaliser un film sur l’impalpable, l'éphémère, sur quelque chose qui n'existe plus, en créant un creuset pour l'imagination du spectateur.

Line Peyron
Productrice aux eaux de mars


Cinéaste(s)


Lætitia Mikles

Lætitia Mikles

Née en 1971, Lætitia Mikles est documentariste, critique de films et enseigne l’histoire du documentaire. Elle collabore depuis 1998 à la revue de cinéma Positif où elle publie régulièrement des articles sur le documentaire de création. Elle réalise en 2001 son premier documentaire "Lucie va à l’école" suivi de "Touchée" et "De Profundis". En 2007, elle tourne le portrait de la réalisatrice japonaise Naomie Kawase, "Rien ne s’efface". Son lien avec le Japon l’amène à réaliser "Kijima Stories".