Disponible en location
89'
Italie, France, 2016

Production : Opera Films, Mir Cinematografica

Programmé par Claudia Maci

Italien
Français, Anglais

Coup de cœur Société



Résumé


Dans un petit village de Sicile, le père Cataldo reçoit chaque jour des dizaines de visiteurs en souffrance, venus des quatre coins de l’Italie. Sa mission : les délivrer du mal, par tous les moyens… Une plongée hallucinante dans l’exorcisme d’aujourd’hui.

L'avis de Tënk


Dans "Liberami", Federica Di Giacomo nous fait faire un saut dans le temps et dans l'espace, nous catapultant dans un univers parallèle, provoquant comme un court-circuit chez le spectateur. C'est un univers basé sur la pratique des exorcismes où le sacré et le profane se mélangent et où la folie et la normalité deviennent indissociables. Le film de Di Giacomo, anthropologue, se concentre moins sur la foi et les rites religieux pour chasser la présence démoniaque présumée d'une personne que sur la fragilité humaine, et il se révèle capable de traiter un sujet délicat, en décalage avec le monde contemporain, sans jugement ni ton grotesque. L'importance sociale du phénomène prend le dessus dans le discours du film, qui témoigne de la façon dont l'exorcisme et la figure du prêtre qui le pratique deviennent une forme d'assistance et de guérison pour les âmes perdues.

Claudia Maci
Directrice de l’organisation du Festival dei Popoli


Cinéaste(s)


Federica Di Giacomo

Federica Di Giacomo

Federica Di Giacomo (La Spezia, Italie) est diplômée en anthropologie de l'Université de Florence. Elle a étudié la réalisation de films documentaires à Barcelone, où elle a collaboré aux scénarios des films de Joaquín Jordà et Núrie Villazán ("Monkeys Like Becky" 1999) et de José Luis Guerín ("Under Construction" 2001). Elle a réalisé son premier film en 2000, le documentaire "Los Colores de la trance", et depuis 2001, elle travaille principalement pour la télévision. Son documentaire sur la vie dans les bas-fonds de Matera, en Italie, ("Il Lato grottesco della vita", 2006), lui a valu les prix CIPPUTI et Avanti à Turin et a été largement diffusé dans les festivals, tout comme son film suivant "Housing" (2009). "Liberami" est le troisième long métrage de la cinéaste, qui a remporté avec sa co-scénariste Andrea Sanguigni le prix Solinas (Premio Solinas) en 2014 pour le scénario. Outre la réalisation de films, elle enseigne la réalisation de documentaires dans des écoles de Milan et de Rome.