Disponible en location
39'
France, 2015

Production : Les Films du Worso

Programmé par Sylvain Baldus

Français
Anglais

Coup de cœur 7e séance Portraits Société



Résumé


Ce film est une exploration intime du territoire masculin d’une cité de banlieue. Suivant quatre jeunes hommes, nous arpentons un univers où les corps féminins ne sont plus que des silhouettes fantomatiques et virtuelles. Les déambulations des personnages nous mènent à l’intérieur de lieux quotidiens où nous traquerons la mise en scène de leur virilité ; tandis qu’en voix off leurs récits dévoilent sans fard la part insoupçonnée de leurs histoires et de leurs personnalités.

L'avis de Tënk


"Vers la tendresse" est un écrin de sensibilité et de pudeur pour des voix qui d’ordinaire ne se font pas entendre lorsqu’elles parlent d’amour. Ce sont les voix de jeunes de Seine-Saint-Denis qu’Alice Diop, lors d’entretiens préalables au film, a su bousculer, frontale mais respectueuse, au point de parvenir avec eux jusqu’à des zones d’intimité d’une sincérité troublante. Qu’en est-il pour eux de la tendresse ? À leurs voix se juxtapose une composition visuelle et sonore d’une superbe intensité, toute en suggestions et très audacieusement mise en scène.

Sylvain Baldus


Lire l'analyse de Cédric Mal à propos du film "Vers la tendresse", parue dans le n°87 (2016) de la revue Images documentaires

 


Cinéaste(s)


Alice Diop

Alice Diop

Alice Diop est née en 1979 à Aulnay-sous-bois, dans une famille sénégalaise. Elle est l'auteure de plusieurs documentaires dans lesquels elle porte un regard neuf, tant sociologique que cinématographique, sur le quartier de son enfance, sur la diversité, sur l'immigration. Son cinéma s'intéresse à ceux que l'on ne voit pas, en vue de combattre les idées reçues. Les six films qu'elle a réalisé sont : "La Tour du monde" (2005), "Clichy pour l'exemple" (2005), "Les Sénégalaises et la Sénégauloise" (2007), "La Mort de Danton" (2011), "La Permanence" (2016) - Prix de la compétition française au festival Cinéma du Réel en 2016 -, "Vers la tendresse" (2016) - César 2017 du Meilleur court métrage.