Disponible en location
91'
France, 2018

Musique originale Christian Zanesi Production : Les Films de la pluie, Ana Films

Programmé par Pierre Oscar Lévy



Résumé


À la tombée du jour, Marc camoufle ses micros dans un sous-bois, avant de s’éloigner pour se fondre dans la nature. Toute la nuit, son enregistreur capte des ambiances : souffles, chants, hurlements, craquements… qu’il retravaille en studio pour composer des paysages sonores. Comme son père qui l’enregistrait avec son magnétophone lorsqu’il était enfant, Marc capte les voix de ses filles et transmet sa passion du son à l’ainée, Lucie. Intriguée par les activités nocturnes de son papa, elle l'accompagne en forêt. Autour d'eux les cerfs brament. Marc partage aussi sa bibliothèque sonore avec des artistes. Avec le compositeur Christian Zanési, l'idée d'une pièce de musique électroacoustique fait son chemin.

L'avis de Tënk


Faites-moi confiance, vous pouvez choisir ce film les yeux fermés. Personnellement j’ai pris un casque pour mieux entendre. Je me suis mis à écouter/voir. Incroyable film dont le sujet affiché est la prise de son et la captation des bruissements de la nature. La paix et le calme se lisent sur les visages de celui qui enregistre, de ceux qui écoutent. L’évolution a mené chaque animal à trouver sa niche sonore qui ne perturbe pas les autres, et lui permet de s’adresser à ses seuls congénères, comme si les longueurs d’ondes avaient été distribuées par un organisme démocratique dirigé par Darwin. Mais, de fait, le documentaire nous démontre tout le contraire, le 19e siècle a pensé et classé l’univers selon une pensée bien trop rigoriste et butée. Tout est à refaire, beau travail de scientifique. Le film invite à la coopération harmonieuse et féconde de bien des spécialités artistiques, techniques, scientifiques. Il nous pousse à nous interroger sur nos représentations de la nature. Fera-t-il naître des vocations ? Comment comprendre qu’un lac glacé la nuit tempête comme un filin d’acier crispé ?

Pierre Oscar Lévy
Réalisateur


Cinéaste(s)


Serge Steyer

Serge Steyer

Stéphane Manchematin

Stéphane Manchematin

Serge Steyer réalise en 1989 son premier film, "Ried", une fiction primée dans divers festivals. Il s’engage ensuite dans la voie du documentaire. Ses thèmes de prédilection sont les portraits d’artistes et d’intellectuels, les questions spirituelles et le regard sur l’Alsace, sa terre natale. En 1995, il réalise pour Arte deux films sur les nouvelles technologies appliquées au jeu démocratique : "Questions sur la démocratie électronique" et "Amsterdam ville numérique". Son film, "Huis clos pour un quartier" (2007), réinterroge la démocratie locale. En 2015, il co-signe avec Stéphane Manchematin, "Le Complexe de la salamandre". Trois fois récompensé d’une Étoile de la Scam, son film "L'Esprit des lieux", co-réalisé avec Stéphane Manchematin, reçoit en 2020 le prix de l’œuvre audiovisuelle de l’année. Il est également l'auteur d’articles pour Films en Bretagne et directeur éditorial de KuB, le webmédia breton de la culture.


Films associés

Affiner les résultats

Il n'y a pas encore de film(s)...

Réessayez dans quelques temps.