Disponible en location
90'
France, Brésil, 2008

Production : Agat films & Cie Ex Nihilo

Programmé par Jean-Marie Barbe



Résumé


Brésil. Nordeste. État du Pernambouc. Une immense station-service au milieu d’une terre brûlée, traversée par une route sans fin. Cocada et Nego, 14 et 13 ans, s’interrogent sur leur identité et leur avenir.

L'avis de Tënk


Jean-Pierre Duret et Andrea Santana nous plongent sans pathos dans la vie de tous les jours d’une famille pauvre et de deux enfants pré-adolescents du Nordest brésilien. Certes, ce documentaire montre le déterminisme social mais il s’emploie d’abord à révéler la relation entre les êtres, leur humanité, leur rapport au temps et l’intelligence résolue avec laquelle ils affrontent leurs conditions de vie. Enfin, rarement une station-service n’a été à ce point la rampe de lancement des rêves et les camions, les véhicules de l’espoir.

Jean-Marie Barbe
Réalisateur, producteur à Ardèche Images Production,
coordinateur éditorial de Tënk

 


Lire l'article d'Annick Peigné-Giuly
sur le film
dans la revue Images documentaires


Cinéaste(s)


Jean-Pierre Duret

Jean-Pierre Duret

Andrea Santana

Andrea Santana

Jean-Pierre Duret, né en 1953, est un ingénieur du son français, au générique de nombreux longs métrages, et un réalisateur de documentaires. Après des études d'animateur socio-culturel et un passage chez Peugeot comme ouvrier spécialisé, c'est la rencontre décisive d'Armand Gatti qui le plonge dans le monde du théâtre, puis du cinéma. D'abord assistant son, puis rapidement ingénieur du son dès la fin des années 1980, il travaille pour Andrzej Zulawski, Jacques Doillon, Maurice Pialat, les frères Dardenne, Straub et Huillet, entre autres. En 1986, il réalise son premier film, "Un beau jardin, par exemple", consacré à ses parents paysans savoyards, et en 1990 sa première fiction, "Les jours de la lune". Dans les années 2000, il réalise avec Andrea Santana une série de trois films tournés au Brésil : "Romances de terre et d'eau", "Le Rêve de São Paulo"" et "Puisque nous sommes nés".