Disponible en location
108'
Chine, 2007

Musique originale Giong Lim Production : Xstream Pictures,Shanghai Film Studios

Programmé par Brieuc Mével

Chinois
Français

Coup de cœur Écologie



Résumé


Chine. Ville de Fengje en amont du barrage des Trois-Gorges. San Ming fait le voyage dans la région pour retrouver son ex-femme et sa fille qu'il n'a pas vues depuis seize ans. Aujourd'hui, l'immeuble, la rue, le quartier où elles ont vécu ne sont plus qu'une tâche verte engloutie sous les eaux du barrage des Trois-Gorges. Dans la même ville, une femme, Shen Hong, cherche son mari disparu depuis deux ans. Là où la construction du gigantesque barrage a pour conséquence la destruction de villages entiers et les déplacements de population, deux quêtes amoureuses s'enlacent, deux histoires se construisent et se déconstruisent.

L'avis de Tënk


Depuis vingt ans, Jia Zhang-Ke scrute les transformations radicales de son pays, construisant une œuvre romanesque aux confins du documentaire. Dans ce film, le cinéaste chinois réunit deux personnages solitaires, tous deux plongés dans une recherche de l'être aimé et perdu. Leurs quêtes se déroulent au milieu du paysage grandiose des Trois-Gorges, alors soumis à la construction d'un gigantesque barrage. Projet voulu déjà par Mao, le barrage incarne la folle poursuite de la démesure humaine, qui sépare et déracine les individus, apparaissant comme sacrifiés sur l'autel d'une inexorable fuite en avant...

Brieuc Mével
Chargé de projets culturels


Cinéaste(s)


Jia Zhang-Ke

Jia Zhang-Ke

Jia Zhangke est un cinéaste chinois, né en 1970 à Fenyang dans la province du Shanxi. Après des cours de peinture et l'écriture d'un roman en 1991, Jia Zhang-Ke se tourne vers le cinéma. Avec The Young Experimental Film group, société de production indépendante qu'il fonde, il réalise des courts métrages. Diplômé de l'Académie du Film de Pékin en 1997, il s'attaque à son premier long métrage, "Xiao Wu artisan pickpocket". Ce film, comme les trois qui suivront, ne seront pas autorisés à être diffusé sur le territoire chinois. Mais le réalisateur préfère sa liberté d'expression et continue de réaliser des films hors du circuit traditionnel, ce qui lui vaut d'être considéré comme l'un des cinéastes les plus intéressants de sa génération. En 2006, Jia Zhang-Ke réalise "Dong", un documentaire autour de la construction du barrage des Trois-Gorges à travers les peintures de son ami, le peintre Liu Xiaodong. La même année, son long métrage "Still life" est présenté à Venise comme "film-surprise" et obtient le Lion d'Or. 


Films associés

Affiner les résultats

Item 1 of 5