Disponible en location
115'
France, 2016

Musique originale : Mouss et Hakim Amokrane Production : Les Films du Balibari, Les Productions du Verger

Programmé par Anouk Cohen

Français
Anglais

Luttes Travail



Résumé


"Comme des lions" raconte deux ans d’engagement de salariés de PSA-Aulnay, contre la fermeture de leur usine qui, en 2013, emploie encore plus de 3 000 personnes dont près de 400 intérimaires. Des immigrés, des enfants d’immigrés, des militants, bref des ouvriers du 93, qui se sont découverts experts et décideurs.

L'avis de Tënk


"Comme des lions" nous plonge en totale immersion avec le mouvement de grève des salariés de PSA-Aulnay. Ils nous embarquent avec eux. On se bat à leurs côtés. La direction se dissimule derrière des séries de communiqués que le film reproduit par des cartons, du texte sur fond noir, sans visage et sans image : des faux prétextes, des promesses sans garantie, des mensonges... Les ouvriers, dont certains sont syndiqués, deviennent des grévistes, qui deviennent des héros. Même s’ils ne "gagnent" pas, ils mènent cette aventure, prennent des risques et affirment haut et fort leur fierté. Leur lutte est touchante et pleine de sens : c’est un combat de justice sociale.

Anouk Cohen et Isabelle Foucher
Pour l'équipe de la Fédération des Centres sociaux et Socioculturels de France


Cinéaste(s)


Françoise Davisse

Françoise Davisse

Françoise Davisse est petite-fille de déportés et habite en Seine-St-Denis. Depuis 30 ans, elle côtoie les différentes générations d'immigrés. Ce qui va l’amener à la création d'une tétralogie documentaire "Histoires d’une nation", une analyse historique de la construction française.
Elle s'est intéressée à la documentation des violences policières.
Elle passe près de deux ans aux côtés des ouvriers et ouvrières de PSA Aulnay. Elle filme les discussions, les coups durs et les quelques victoires, jusqu’à la fermeture définitive du site en avril 2014 et réalise le film "Comme des lions". La stratégie et l'intelligence collective des ouvriers, les mensonges et les éléments de langage de la direction et de l'État représentent deux mondes qu'elle présente en miroir. Elle souhaite démonter les accusations d'islamisme extrémiste portées contre les ouvriers d'Aulnay et les accusations de violence.