Disponible en location
52'
Biélorussie, 2020

Musique originale : Dmitry Friga Production : Belarus Film

Programmé par Lysa Heurtier Manzanares

Biélorusse
Français, Anglais

Écologie Famille



Résumé


Yulia, Alesia et Olya sont trois sœurs biélorusses. Elles ont grandi en parfaite harmonie avec leur environnement, qu'elles continuent d'habiter en se livrant, entre-autres, à la pêche et à la culture vivrière. Daria Yurkevich cadre magnifiquement cette existence innocente, dans un "paradis" situé... non loin de la Zone d'exclusion de Tchernobyl.

L'avis de Tënk


Pour son premier long métrage, Daria Yurkevich, réalisatrice biélorusse, retourne après 25 ans d’absence dans la région de Tchernobyl où ses grands-parents habitaient avant d'être expulsés après la catastrophe nucléaire. Pour traiter des conséquences de ce désastre écologique et sanitaire, elle place sa caméra du côté de la vie en suivant trois sœurs d'une famille rurale modeste. À travers leur quotidien, elle nous montre ce qui perdure : les départ à l'école, les problèmes de carte Sim, les tâches ménagères, mais aussi la survivance de la nature qui les entourent. Elle filme les champs et les forêts dans des plans aux lumières douces et oniriques, où apparaissent, presque comme des chimères, les animaux sauvages et domestiques. Au cœur de ce tableau d'une vie tranquille et préservée, s’insèrent les traces mortelles laissées par l'accident de la centrale. La mort due aux radiations est aussi un fait quotidien évoqué sans drame, mais chargé de la douleur de l'impuissance.

Lysa Heurtier Manzanares
Réalisatrice


Cinéaste(s)


Daria Yurkevich

Daria Yurkevich

Daria Yurkevich a grandi à Minsk. Elle a fait des études de chimie avant de rejoindre l'Académie biélorusse des arts à Minsk. Elle a ensuite travaillé comme réalisatrice pour la télévision biélorusse. C'est là, au cours des quatre années suivantes, travaillant comme réalisatrice sur un grand nombre de projets allant des documentaires aux courts métrages, tant en fiction qu'en animation, que son style a commencé à se développer. Avec l'envie de s'attaquer à des projets plus importants et dans l'espoir d'approfondir sa connaissance du cinéma européen, elle rejoint en 2007 Le Fresnoy - Studio national des arts contemporains, en France. Là, son style évolue encore sous l'influence et les conseils de réalisateurs et d'artistes tels que Jean-Luc Godard, André S. Labarthe, Alain Fleischer et Eduardo Kac. Depuis lors, elle a réalisé une série de courts métrages documentaires et de films, qui ont été projetés dans le monde entier.