Disponible en location
90'
France, 1979

Production : Unicité, Atelier de Production Audiovisuelle

Programmé par L'équipe de programmation de Cent Soleils



Résumé


Aulnay-sous-Bois, dans les années 1970. Filmés sur leurs lieux de vie – la cité de la Rose des Vents, la maison de la jeunesse, le conservatoire de musique... – des adolescents, garçons et filles, parlent de leur vie sur horizon de béton et de chômage. Avec lucidité, inquiétude, mais également avec humour, ils partagent leurs interrogations, dénoncent les stigmatisations et les déterminismes des systèmes éducatifs et sociaux.

L'avis de Tënk


Réalisé après une commande de la ville d’Aulnay-sous-Bois en Seine-Saint-Denis au début des années 1970, ce film utilise le matériau tourné alors et des images prises un peu plus tard pour dessiner le portrait de la jeunesse en banlieue. Les rebonds d’une séquence à l’autre, les fils que le réalisateur tisse entre les paroles prononcées, reflètent son impressionnante connaissance des images et des histoires que les jeunes de la commune lui ont racontées. La force du "vécu ensemble" pendant les tournages est très vive. C’est aussi de ce vécu que provient la richesse de ce film et son acuité incroyable sur le sujet. L’autre intérêt majeur de cette œuvre réside en son actualité surprenante, car elle laisse apparaître une permanence des problèmes qui se posent aux jeunes et de leurs questionnements.

L'équipe de programmation de Cent Soleils


Cinéaste(s)


Jean-Pierre Gallèpe

Jean-Pierre Gallèpe

Né en 1946 à Romainville (93), Jean-Pierre Gallèpe s'est tourné vers le cinéma après des études d'histoire de l'art et d'archéologie. À partir des années 1970, il réalise de nombreux films documentaires, notamment d'intervention sociale et politique. Il a ensuite mené une longue carrière dans le milieu du cinéma, tantôt comme scénariste et réalisateur, ("À force on s'habitue", "Les Matins chagrins", "Gervaise & Jean, des lycéens dans la Résistance"...) tantôt comme producteur de longs métrages de fiction, souvent investi dans le cinéma du sud ("Bab El Oued City", "Xime", "Po Di Sangui", "Tunisiennes"…) et de documentaires ("Chemins de traverses"...). Il défend un cinéma social et indépendant, qu'il a soutenu en étant notamment co-fondateur de l'ACID et de l'APIMED. Toujours très concerné par l'univers de la banlieue, inconditionnel des romans noirs, grand ami et compagnon d'écriture de Jean-Claude Izzo, il est également romancier et novelliste.


Films associés

Affiner les résultats

Il n'y a pas encore de film(s)...

Réessayez dans quelques temps.