50 jours
33'
France, 2019

Production : Sister productions, Le Jeu de Paume, Florence Lazar

Programmé par Charlène Dinhut

Français
Anglais

Luttes Parole Écologie



Résumé


125 hectares, c’est la superficie du terrain occupé illicitement depuis 1983 par un collectif d’agriculteur·rices dans le nord de la Martinique. Membre fondatrice de ce collectif, Véronique Montjean témoigne de l’histoire de cette occupation. En prenant possession de ce qui était à l’époque une terre en friche pour développer une agriculture de subsistance fondée sur la biodiversité, les agriculteur·rices ont avant tout cherché à contrer des projets immobiliers menaçant les terres exploitables de l’île. Un parti pris agricole et politique qui s’oppose naturellement à la monoculture de la banane mise en place par l’Hexagone, et qui est à l’origine de la pollution à la chlordécone (insecticide cancérigène) d’une grande partie des sols et des rivières.

L'avis de Tënk


Est-ce grâce à la précision des gestes, à la répétition des sons – mats, charnus, feuillus – que "125 hectares" offre la possibilité d’une attention renouvelée à la parole ? Le film ouvre en tous les cas un espace rare pour le déploiement de la pensée, articulant les mots de Véronique Montjean à son travail comme au terrain. Elle parle en s’éloignant de la caméra, ses yeux sondent l’horizon, plongent vers la terre, le passé, le futur ; elle semble deviser sans adresse, ou plutôt sans autre adresse que celle du champ, de l’île, de ses reliefs, de sa météo.
Au cœur de cette pensée, les problématiques soulevées rappellent celles de certaines ZAD – autonomie, occupation de terres, biodiversité. En Martinique, cependant, les marques de l’esclavagisme sont prégnantes, la relation à la métropole aussi. Ce serait alors, pour reprendre les mots de Florence Lazar, une idée de l’anti-plantation qui prend corps dans ce travail devenant ici lieu de lutte, de revendication, de préservation des terres et des savoirs.

Charlène Dinhut
Programmatrice et commissaire d'exposition


Cinéaste(s)


Florence Lazar

Florence Lazar

Née à Paris en 1966, Florence Lazar est une réalisatrice et plasticienne française. Depuis vingt ans, ses vidéos, installations et photographies sont exposées dans les musées et centres d’art contemporain, en France comme à l’étranger. Ses œuvres – recourant bien souvent à l’enquête historique – s’attachent à l’importance de la transmission de l’histoire, comme à révéler l’émergence d’une parole et de gestes dans un contexte géographique et social particulier. Depuis la fin des années 1990 – et la réalisation d’une première œuvre documentaire tournée en Serbie ("Les Paysans"), réponse de l’artiste au conflit armé qui déchire alors la Yougoslavie – le documentaire occupe une place essentielle dans sa pratique. Ses films sont régulièrement projetés dans des festivals (Cinéma du réel, FID Marseille, etc.). En 2019, le Jeu de Paume à Paris présente une rétrospective de son œuvre.


Films associés

Affiner les résultats

Il n'y a pas encore de film(s)...

Réessayez dans quelques temps.