Archive
30'
Suisse, Géorgie, 2018

Musique originale : Sophie Pagliai Production : Alva Film, Mishkin

Programmé par Caroline Châtelet

Géorgien
Français, Anglais

Enquête



Résumé


1945. Quatre bandits, un bœuf volé, un dragon sous un sofa, un frère jaloux et un contrôleur du régime soviétique égorgé dans un moulin : tels sont les ingrédients d’une mystérieuse histoire que Temuri et Nodari, les deux protagonistes du film tentent de reconstruire. Les deux acolytes don quichottesques déambulent dans Kisiskhevi, un petit village de Géorgie, frappant aux portes à la recherche de la vérité sur ces événements datant de plus de soixante-dix ans. Bientôt, les témoignages rocambolesques transforment une anecdote de voisinage en une légende épique. L'on assiste à la reconstruction documentaire et fabuleuse d’un fait divers réel.

L'avis de Tënk


Immersion dans un petit village géorgien, l’histoire de cet homme devenu fou, d’un bœuf volé, de voleurs assassinés, et de fantômes qui continueraient à hanter les bois alentours devient l’occasion d’une enquête à plusieurs faces. L’anecdote contée par les habitant·es – tou·tes d’un certain âge – filmé·es le plus souvent devant chez eux, la manière dont les récits s’entremêlent et se recomposent, donnent à voir les modalités de construction de la rumeur (entre peur de la médisance ou du qu’en-dira-t’on), sa diffusion et le rapport que chacun·e entretient avec elle. Se dessine, aussi, par le portrait de ce village et de ses habitant·es, des différences genrées quant à la prise de parole, ainsi que les dynamiques de relation entre des personnes vivant sur un même petit territoire. Si la véracité des faits est difficile à évaluer, ceux-ci sont propices à l’imaginaire et aux fantasmes, rappelant que toutes ces histoires hantent et structurent le quotidien même le plus prosaïque.

Caroline Châtelet
Journaliste, critique et dramatique


Cinéaste(s)


Thomas Reichlin

Thomas Reichlin

Elene Naveriani

Elene Naveriani

Né en 1993, Thomas Reichlin, est un jeune producteur suisse. Il fait ses débuts dans le cinéma en suivant les cours d'une école de cinéma et en travaillant comme stagiaire de production, où il travaille sur des courts et longs métrages. Diplômé de la Haute école d’art et de design de Genève (HEAD) en cinéma, il coréalise et produit son premier court métrage, "Le Bœuf volé de Papa Lantsky", qui remporte le prix du meilleur court métrage au festival Entrevues à Belfort (2018) et celui du meilleur documentaire géorgien au festival international du film de Tbilissi. Co-fondateur du collectif mishkin, il rejoint en 2019 la société de production Alva Film comme associé.