Archive
34'
France, 2018

Production : Les films de la Liberté, Paraïso Productions

Programmé par Aurélien Marsais

Français


Essais En Famille Brouillon d'un rêve



Résumé


Jean est un sapeur-pompier dont l’amie, Albertine, a succombé à un accident de cheval. Lors de ses heures de garde, il confie à ses collègues pompiers son chagrin et ses doutes quant à la fidélité d'Albertine. Son récit improvisé présente de fortes ressemblances avec le livre "Albertine disparue" de Marcel Proust, dont Jean est un lecteur passionné. Qui est réellement Jean ?

L'avis de Tënk


Véronique Aubouy, cinéaste qui, entre autres choses, fait lire depuis 1993 "À la recherche du temps perdu" à diverses personnes devant sa caméra, livre dans ce court métrage une comédie (dramatique) autour de la passion que peut susciter Marcel Proust. "Albertine disparue", sixième tome de l'œuvre, est ici librement adapté dans une caserne de pompiers, à travers une mise en scène décalée, faisant ainsi rayonner le personnage proustien (ici, Jean) en proie aux vicissitudes de l'amour, des sentiments, de l'âme et de l'existence. Un merveilleux point de départ pour (re)découvrir ou (re)vivre cette œuvre immense et intemporelle.

Aurélien Marsais
Coordinateur de la programmation à Visions du Réel - Festival international de cinéma Nyon


Cinéaste(s)


Véronique Aubouy

Véronique Aubouy

Véronique Aubouy est cinéaste et artiste. Elle construit une œuvre singulière fortement empreinte de littérature et de musique, où se croisent films documentaires et de fiction, mais aussi performances, installations vidéo et photographies. Elle a entrepris depuis 1993 la lecture filmée de "À la Recherche du temps perdu" de Marcel Proust par des gens de tous horizons, en toutes situations. Montré sous forme d’installation (Musée d’art moderne de la ville de Paris, 2012 ; Festival International de La Rochelle, 2008) ce film "Proust Lu" dure à ce jour 115 heures et comptabilise près de 1100 lecteurs. Véronique Aubouy a aussi réalisé plusieurs films courts de fiction dont "Le Silence de l’été", montré au festival de Cannes en 1993 dans la section "Un certain regard", et des films documentaires, comme "Je ne suis pas un homme en colère", portrait d’Edward Bond (2002) pour Arte, "Bernadette Lafont, une sacrée bonne femme" (2013), "Je suis Annemarie Schwarzenbach" (2014) ou "Albertine a disparu", sélectionné au FID Marseille en 2018.

Pour aller plus loin


La bourse Brouillon d’un rêve de la Scam encourage des projets pendant leur phase d’écriture. Téléchargez le script du film tel qu’il a été soutenu et découvrez le chemin parcouru !

Télécharger