Archive
72'
France, Congo, Cameroun, 2014


Programmé par Aurélien Marsais

Français, Fon, Minan
Français, Anglais

Festivals Portraits Les films de Saint-Louis du Sénégal



Résumé


Depuis son arrivée au Cameroun il y a quarante ans, le père de la réalisatrice n'a plus jamais remis les pieds dans son pays natal, le Bénin. Qu’est-ce qui l’aurait poussé à partir sans laisser de traces, à abandonner sa famille et cette enfant qu’il a eue au Bénin exactement l’année de son « exil » et dont il n’a plus jamais eu de nouvelles ?

L'avis de Tënk


Au-delà d'une quête des origines, c'est un véritable voyage initiatique qui nous est offert dans ce deuxième film de la réalisatrice camerounaise Ariane Astrid Atodji (son premier film ""Koundi et le jeudi national"" est actuellement proposé sur notre Plage Coup de cœur). Une initiation au cœur des secrets et rites familiaux béninois, mais aussi du poids des exils, qu'ils soient expliqués ou non, subits ou voulus. Dans sa démarche toute en délicatesse et en pudeur, la réalisatrice nous guide, avec l'aide de cette tante ""bonne fée"", vers une possible terre d'adoption. 

A.M.


Cinéaste(s)


Ariane Astrid Atodji

Ariane Astrid Atodji

Astrid Ariane Atodji est née en 1980 au Cameroun. Après une Licence en arts du théatre à l'Université de Yaoundé, Astrid Atodji a participé à des ateliers au Goethe Institut Kamerun et a fait l'école de cinéma LN International à Yaoundé. Elle a obtenu le Prix Spécial du Jury au Festival International de Dubaï pour son documentaire "Koundi et le Jeudi National" réalisé en 2010.