Archive
153'
France, 2016

Production : Association Film Évènement

Programmé par Aurélien Marsais



Résumé


Que produit (crée) une société (une équipe) sans projet (scénario) face au désir (choix) impérieux (nécessaire) de refaire (fabriquer) un monde (un film) autrement ? L’exhibition (la projection) de soi, acte (phénomène) risqué (physique) qui est le corollaire (la conséquence) de tout engagement (action) politique et amoureux (artistique). Le politique, l'art et l'intime sont les arguments dramaturgiques d'une histoire collective, réelle et fictive, qui décrit la complexité de l'engagement. UFE, film-processus, questionne l'hypothèse d'une société (un groupe, une compagnie) guidée par l'utopie de révolutionner les formes (d'art, de vie).

L'avis de Tënk


Découvert au FID 2016, "UFE (Unfilmevenement)" est un véritable OVNI mené par une troupe de comédiens-personnages, et proposant une expérience aux limites de la création. Inquiétés par l’étouffante déchéance de la société contemporaine et par ses réponses artistiques et politiques assommantes de vacuité, les performateurs vont étirer leur démarche de création autour d’un projet-manifeste plutôt simple : tout faire péter.
Originellement un projet théâtral performatif, "UFE" pour l’écran est jouissif par son extrême liberté d’imbrication des formes, une recherche constante pour exister, résister, et innover.

Aurélien Marsais
Coordinateur des États généraux du film documentaire - Lussas


Cinéaste(s)


César Vayssié

César Vayssié

Diplômé de l’ENSA de Dijon, ancien pensionnaire de la Villa Médicis à Rome, César Vayssié réalise des films qui s’aventurent hors des frontières du cinéma et conçoit des actions vivantes. Ses rencontres avec des chorégraphes et plasticiens le conduisent à élaborer des formes qui associent danse, recherche visuelle et performance. Son travail est ouvert aux nouvelles expériences. Ni danseur ni chorégraphe, il utilise le matériau chorégraphique comme argument physique de l’idée d’engagement. "UFE" (UNFILMÉVÈNEMENT) a reçu en 2016 le prix Georges de Beauregard National ainsi que le Prix du public au 27e FID (Festival International de Cinéma Marseille). Son film suivant, "Ne travaille pas" a été sélectionné au FID en 2018.