Disponible en location
220'
France, 2000

Production : 13 Production

Programmé par Christophe Postic, Pascale Paulat



Résumé


En remontant le fil tragique de l'Histoire, en retournant sur les lieux mêmes de la détention et de la disparition des victimes du système concentrationnaire soviétique, Iossif Pasternak et Hélène Châtelain cherchent à saisir la logique monstrueuse de l'événement. Ils donnent figure aux victimes anonymes de la terreur et de la déportation érigées en système. Ils ont aussi choisi de limiter leur enquête aux grands camps du nord du pays, les plus extrêmes, les plus mythiques : ceux des îles Solovki, au milieu de la mer Blanche, au nord-ouest ; et, à 5000 km de là, ceux de la Kolyma, au nord-est polaire.

L'avis de Tënk


Au grand nord de ce pays "qui a quitté une rive et n’a point atteint l’autre", Hélène Châtelain et Iossif Pasternak nous entraînent, en quatre temps, dans un long et lointain voyage au cœur du goulag. Les images d’archives en noir et blanc et les larges plans de paysages à la tonalité parfois lyrique, nous portent à une écoute attentive du texte : le film parvient à donner forme à l’indicible. Les témoignages de ceux qui ont vécu quarante ans de goulag et que l’on avait peu entendu jusqu’alors - les paysans, les ouvriers - bouleversent nos représentations. En puisant dans les pensées de Leroy-Beaulieu et de Chalamov, Châtelain et Pasternak interrogent notre compréhension de l’Histoire soviétique.


Christophe Postic et Pascale Paulat
Co-directeurs artistiques du festival des États généraux du documentaire à Lussas

 


Retrouvez toute la filmographie
d’Hélène Châtelain
sur Film-documentaire.fr

Lire l’article de Gaëlle Rilliard
sur le cinéma d’Hélène Châtelain
sur Film-documentaire.fr


Cinéaste(s)


Iossif Pasternak

Iossif Pasternak

Hélène Châtelain

Hélène Châtelain

Iossif Pasternak est né en 1950 à Kiev en Ukraine. Il étudie dans un premier temps la musique au Conservatoire de Kiev puis la mise en scène. Il travaille ensuite comme réalisateur de films documentaires scientifiques à Kiev. Il a réalisé plusieurs courts métrages au sein du Studio Central du Film Documentaire de Moscou, dont un sur Boulgakov. Il s'est fait connaître internationalement avec son film sur l’avant-garde picturale soviétique,"Le Carré Noir" ainsi qu'avec "Goulag", co-réalisé avec Hélène Châtelain, documentaire qui fut le fruit de plus de 10 ans de recherches.