Archive
29'
Russie, 2004

Production : Saint-Petersburg Documentary Film Studio

Programmé par Christophe Postic, Pascale Paulat



Résumé


Une fonderie où l'on recycle le métal, une briqueterie. Les gestes du travail, la répétition. Diptyque : masculinité et féminité, continuité et interruption, intégralité et fragmentation. Contemplation impressionniste d'un monde industriel qui disparaît.

L'avis de Tënk


Un matin, entre chien et loup, nous pénétrons dans l’usine et d’emblée l’esthétique du cinéma de Sergueï Loznitsa nous frappe. Ici, une attention à la matière ("acier", "argile") et à sa transformation. La caméra sonde patiemment par une observation minutieuse des postures et des gestes, par une rigueur méthodique de la composition des plans, l’asservissement de l’Homme à la machine. Nul besoin de dialogue pour convoquer le monstre dévorant du travail, la puissance de fiction du son est l’autre matière première du film.

Pascale Paulat et Christophe Postic
Co-directeurs du festival des États généraux du film documentaire de Lussas

 


Voir l'analyse du film
par Antony Fiant
dans la revue Images documentaires


Cinéaste(s)


Sergueï Loznitsa

Sergueï Loznitsa

Sergeï Loznitsa, né en 1964 en Bielorussie (à l’époque en URSS), est un réalisateur ukrainien dont le travail documentaire est parfois à la lisière de l'expérimental. Scientifique, spécialiste de l’intelligence artificielle, il est aussi traducteur de japonais. Après cette vie professionnelle, Sergueï Loznitsa décide de changer de vie et part à Moscou se former à l'institut national de la cinématographie (VGIK), dont il sort diplômé en 1997. Il produit des films aux studios documentaires de St Petersbourg. En 2001, il s’installe avec sa famille en Allemagne. Il a réalisé 18 documentaires primés dans les festivals internationaux. Ses deux longs métrages, "My Joy" (2010) et "Dans la Brume" (2012) ont été sélectionnés au Festival de Cannes. En 2014, il a tourné "Maidan" pendant la révolution ukrainienne (projeté à Cannes). En 2015, "L’Evénement" est présenté à Venise. Son documentaire de 2016, "Austerlitz", suit le parcours de touristes dans les camps de concentration.