Disponible en location
54'
France, 1993

Production : Les Films d'Ici

Programmé par Jean-Marie Barbe



Résumé


Il existe une sorte de pays, très petit, si petit qu'il ressemble un peu à une scène de théâtre. Il est habité deux ou trois fois par jour par son peuple. Les habitants sont petits en taille. S'ils vivent selon des lois, en tout cas, ils n'arrêtent pas de les remettre en cause, et de se battre violemment à ce propos. Ce pays s'appelle "La Cour" et son peuple "Les Enfants". Lorsque "Les Enfants" vont dans "La Cour" ils découvrent et éprouvent la "force des sentiments ou la servitude humaine" ; on appelle cela, la Récréation.

L'avis de Tënk


À la limite du conte fantastique, Claire Simon nous entraîne dans un monde à part. Pour y entrer, elle se décale, provoque ce petit pas de côté qui permet de regarder les choses sous un autre jour. Les histoires qui se jouent ici, dans "La Cour", semblent échapper à nos codes, mais la violence du monde "des Petits" rappelle beaucoup notre société. Le traitement sonore, avec la postsynchronisation des voix finit un travail de déréalisation qui fait de "Récréations" une expérience fabuleuse.

Pascal Catheland
Réalisateur

 


Ce film est diffusé dans le cadre du Mois du film documentaire. Pour connaître ses projections, cliquez ici.


Cinéaste(s)


Claire Simon

Claire Simon

Née à Londres en 1955, Claire Simon a d’abord réalisé des courts métrages indépendants. Elle a ensuite découvert la pratique du cinéma direct avec les Ateliers Varan et réalisé plusieurs documentaires tels que "Coûte que coûte" (1995) et "Récréations" (1998), qui ont reçu plusieurs prix. Elle a écrit et réalisé trois longs métrages de fiction présentés lors de la quinzaine des réalisateurs à Cannes : "Sinon oui" (1997), "Ça brûle" (2005), "Les Bureaux de dieu" (2008). Parmi ses films les plus récents, on trouve "Gare du Nord" (fiction, 2013), présenté en Première au Festival du film de Locarno, "Le Bois dont les rêves sont faits" (2016), "Le Concours" (2017), Prix du meilleur documentaire cinéma à la Biennale de Venise 2016 et "Premières solitudes" (2018), présenté au Forum à la Berlinale. En 2019, elle raconte dans une série l’aventure surprenante du « village documentaire » ayant vu naître Tënk. Elle en sort également un long métrage : "Le Fils de l'épicière, le maire, le village et le monde" (2020). Le cinéma de Claire Simon s'amuse à brouiller les pistes entre documentaire et fiction. Elle traque le romanesque dans la vie réelle et insuffle du réel dans ses fictions.


Films associés

Affiner les résultats

Il n'y a pas encore de film(s)...

Réessayez dans quelques temps.