Archive
8'
Pologne, 1986


Programmé par Pascale Paulat, Christophe Postic



Résumé


Un film subjectif qui dépeint les œuvres et le monde imaginaire du célèbre peintre polonais Zdzislaw Beksinski. Il décrit ainsi sa perception du réalisme fantastique : « Je souhaite peindre comme si je photographiais des rêves ». Ce film a la même source d'inspiration, le réalisateur adopte les motifs récurrents des tableaux de Beksinski comme autant de lignes d'un poème surréaliste.

L'avis de Tënk


Qu’il s’intéresse à l’art ou au sport, Dziworski manifeste un sens du jeu et une virtuosité acrobatique visuelle et sonore impressionnante. Ses films sont une démonstration de son plaisir à filmer et à monter, à chorégraphier le réel par les moyens du cinéma. Il multiplie les angles pour saisir l’action et varie le rythme du montage dans un jeu sonore rarement entendu. Dans ces films courts, Dziworski porte un regard à la fois tendre et cruel sur l’apprentissage en proie à la compétition.


Cinéaste(s)


Bogdan Dziworski

Bogdan Dziworski

Bodgan Dziworski est une figure importante du documentaire polonais. Il est né en 1941 à Łódź en Pologne. Cinéaste prestigieux ayant travaillé avec les grands maîtres du cinéma polonais, photographe de renommée mondiale, il a construit une filmographie unique à travers sa recherche visuelle et son usage novateur du son. Dans ses films, les paysages, les gestes humains, les sons sont métamorphosés par un style d'une grande puissance expressive ainsi que par un rythme organique de montage.