Disponible en location
70'
France, 1975

Production : GREC - Groupe de recherche et d'essais cinématographiques, Comité du Film Ethnographique - CFE, SERDDAV

Programmé par Federico Rossin

Français
Anglais

Luttes Histoire Travail



Résumé


Un ouvrier mauritanien, Sidi, travaille en France. Comme la plupart des ouvriers immigrés, il est employé aux travaux les plus pénibles et les plus dangereux. Sidi et ses camarades sont exploités d’une façon systématique et permanente, aussi bien par leurs patrons que par leurs propres compatriotes qui ont toujours à proposer des cartes de travail truquées, des taudis où les immigrés achètent au plus haut prix leur droit au sommeil. Mais aux prises avec le racisme et l’exploitation économique, les travailleurs immigrés se concertent, s’organisent...

L'avis de Tënk


Sidney Sokhona raconte sa vie et celle des autres immigrés noirs à Paris au début des années 70 : il tourne son film sans production, en le payant avec l'argent de son travail, et en le pensant comme un réveil politique pour ses confrères. Son film est un sobre essai brechtien qui nous fait traverser avec justesse et précision accablantes tous les aspects de l'odyssée d'un immigré. Pas de misérabilisme, ni d'hypocrisie humaniste, mais un parcours didactique de prise de conscience à la fois politique – jusqu'à la lutte organisée et commune – et cinématographique – il marque une distance nette avec le cinéma militant français de l'époque. Un manifeste.

Federico Rossin
Historien du cinéma, programmateur indépendant


Cinéaste(s)


Sidney Sokhona

Sidney Sokhona

Sidney Sokhona est un cinéaste mauritanien, né en 1952. Il a tourné son premier long métrage, "Nationalité immigré", de 1972 à 1975, alors qu'il était immigré à Paris. Un film qui mêle le documentaire et la fiction, dans lequel Sokhona joue lui-même le rôle principal d'un immigré pendant une grève des loyers dans la rue Riquet. Sokhona a écrit sur le cinéma africain pour les "Cahiers du Cinéma", en affirmant que "l'Afrique a été colonisée, et son cinéma l'est aussi", et que les cinéastes africains commençaient "à élaborer des plans de bataille pour l'indépendance cinématographique".


Films associés

Affiner les résultats

Il n'y a pas encore de film(s)...

Réessayez dans quelques temps.