Disponible en location
49'
France, 2016

Production : Université Aix-Marseille - Master "Métiers du film documentaire

Programmé par Jimmy Deniziot, Roxanne Riou



Résumé


Après 4 ans de lutte contre leur ancien employeur, la multinationale Unilever, ceux que l'on appelle les Fralib se sont réappropriés leur usine et gèrent collectivement leur coopérative ouvrière : la Scop-ti. Tourné quelques mois après la relance de la production, ce film est une plongée au cœur de la coopérative. Comment chacun vit-il les jours d'après d'une si longue lutte et d'une si belle victoire ? Que peut signifier transformer son travail au sein d'une économie néo-libérale ?

L'avis de Tënk


Si le genre documentaire nous a légué de beaux "jours d’après" (après la guerre, après la mort, après l’amour) ce n’est pas si souvent qu’un film vient après la lutte. Clara Teper, auprès des ouvrières et ouvriers, montre la continuation d’un combat par sa transformation, dans l’ordinaire de jours qui balancent entre ferveur, lassitude et sérénité. Un mouvement délicat et vivant parcourt le film : celui du regard de la réalisatrice, qui glisse de la théorie politique aux vies des protagonistes. Des êtres plus frêles que les idées, mais bien plus vivaces. Le film accueille leur éclosion.

Jimmy Deniziot et Roxanne Riou
Pré-sélectionneurs pour les États généraux
du film documentaire - Lussas


Cinéaste(s)


Clara Teper

Clara Teper

Clara Teper est née à Paris en 1992. Après une classe préparatoire littéraire, elle étudie la philosophie et le théâtre. Ses recherches portent notamment sur la philosophie politique et sociale du 20e siècle. Elle se tourne ensuite vers la réalisation documentaire et se forme à l’Université d’Aix-Marseille. Demain l’usine est son premier film.