Disponible en location
10'
France, 2011

Production : École normale supérieure de Lyon

Programmé par Roxanne Riou, Jimmy Deniziot

Arabe
Français

Famille



Résumé


Dans le ventre d’une ville, derrière les murs d’une bâtisse délaissée, quelques étoffes et objets portent la trace d’une perte. Hanté par le souvenir d’une mère et ses enfants ayant peuplé l’endroit, ce théâtre abandonné va voir ressurgir le spectre d’un peuple qui manque. Semée par des vidéos et incantée par un hymne au voyage, la mémoire d’une famille d’origine Roms va venir garnir l’endroit, le temps d’un souffle, dans un clignement d’œil.

L'avis de Tënk


En 2011, l’État français est en lutte furieuse et à sens unique contre les Roms. Le réalisateur rencontre une famille. Dans une maison de fortune, il est leur invité et partage la chaleur de jeux, de récits. Un jour, la maison est vide. Comme dans le conte, trois bols sur la table. Trois lits défaits. Trois absences. Mais ici, on sent qu’à la différence du conte, personne ne reviendra.
Un conte inversé c’est un soleil noir, un effondrement – il faut alors insuffler de la poésie et donner corps et voix à ceux que l’ogre a dévoré.
Rien de plus beau ni de plus déchirant que quelqu’un qui veut faire revivre ceux qu’il a aimés.
"Tout un peuple lointain" a été réalisé avec les moyens fournis par l'École Normale Supérieure de Lyon et l’Université Lumière Lyon II. Le film a été présenté au festival Doc en courts en 2011.

Jimmy Deniziot et Roxanne Riou
Pré-sélectionneurs pour les États généraux du film documentaire - Lussas


Cinéaste(s)


Flavien Poncet

Flavien Poncet

Flavien Poncet est originaire de Haute-Loire. Il a suivi des études d’arts du spectacle à l’Université Lumière Lyon II et y a nourrit son appétence pour la forme documentaire. Auteur de plusieurs courts métrages (documentaires, expérimentaux, clips, fictions), il travaille sur la représentation de l’Histoire et de la mémoire. À la croisée de la littérature, du cinéma et des arts contemporains, ses courts métrages cherchent à trouver du mythologique dans le terreau du réel. Travaillant par ailleurs dans l’exploitation cinématographique, il est en contact quotidien avec le public des salles Art et Essai comme médiateur, ce pourquoi il lui tient à cœur de trouver un équilibre pour que ses films puissent s’exprimer dans un langage commun.