Archive
18'
Espagne, 2017

Production : ECIB

Programmé par Javier Guerra



Résumé


Film critique et ironique, "Canis lupus" interroge la nécessité d'avoir des animaux de compagnie dans notre société contemporaine. Cette réflexion se déplie à travers des personnages pittoresques, clients d’un salon de toilettage de luxe à Barcelone où les animaux sont toilettés et habillés à la mode. Découvrez comment nous avons transformé le féroce loup des contes de fées en un chihuahua à tutu.

L'avis de Tënk


Un parcours historique, sociologique et esthétique dans l'évolution du canis lupus au canis lupus familiaris actuel. La proposition qui nous est faite ici est claire et frontale (dans la forme comme le montage), et donne la parole à l'être humain, révélant la prééminence absolue donnée au chien et à sa condition. C’est un recueil de réflexions ironiques et critiques sur la nourriture, le sommeil, la mode, la mort et l'amour de cet animal fétiche. L’intention d’abstraction visuelle dans les images finales nous montre comment l'extravagance, l'excentricité et le pompeux a pris la place de la férocité du loup d'antan. Pour aboutir à quoi ? À des salons de toilettage pour chiens. Après le visionnage, lorsque vous vous promènerez dans la rue, vous porterez une attention particulière à votre meilleur ami le chien.
 

Javier Guerra
Réalisateur, artiste visuel et enseignant


Cinéaste(s)


Oriol Cervera

Oriol Cervera

Né en 1994, Oriol Cervera Subirats obtient une licence en biologie et un master de réalisation en films documentaires à Barcelone, avant de se rendre au Royaume-Uni pour combiner ses deux passions : le cinéma et la nature. Il y suit alors un master en production de documentaires sur la vie sauvage à l'université de Stanford, où il réalise plusieurs courts métrages sur l'environnement. Ses documentaires ont une touche ironique et explorent la relation homme-faune, toujours d'un point de vue critique et distancié.