Disponible en location
16'
Canada (Québec), 2018

Musique originale Mathilde Josset, Dead Obies, Chatelaine Production : UQAM (Université du Québec à Montréal)

Programmé par Jimmy Deniziot, Roxanne Riou



Résumé


Amaryllis et Margot se préparent pour une soirée qui marquera le début et la fin d'une époque. À travers leur complicité, "Shirley Temple" célèbre la candeur des premières fois et rend hommage à l'amitié féminine, de l'adolescence à l'âge adulte.

L'avis de Tënk


Ama et Margot sont les sujets du documentaire d’Audrey Nantel-Gagnon. "Mais", ou "Et", dans ce qu’on appelle "la vraie vie", elles sont aussi actrices…
Sans détour : l’écriture en commun du film, la mise en scène de la vie quotidienne et le jeu avec la caméra n’éloignent pas le réel.
Numéro d’équilibriste que ce film d’émotions sans tragique, de tendresse sans mélo, d’insouciance sans frivolité, de bienveillance sans mièvrerie — et charmé par ses personnages de surcroit !
Larmes et rires mêlés, inquiétude et tristesse entr’aperçues — renvoyées à plus tard. L’âge adulte est à la porte et l’enfance se niche encore un peu dans les gestes.
En 15 minutes, l’équipe féminine du film épouse les contours de deux énergies et capte des moments saillants de l’adolescence.

Jimmy Deniziot et Roxanne Riou
Pré-sélectionneurs pour les États généraux
du film documentaire - Lussas


Cinéaste(s)


Audrey Nantel-Gagnon

Audrey Nantel-Gagnon

Audrey Nantel-Gagnon a étudié en réalisation à l’Université du Québec à Montréal, d’où elle sort diplômée en 2018. Son film de fin d’études, "Shirley Temple", a notamment circulé au FIFF Namur, au Sheffield Int. Doc. Fest, au Palm Springs Short Fest, où il a été nommé, et au festival 48 images secondes, où il a remporté le prix du jury. Elle travaille actuellement sur un nouveau projet documentaire avec l’Office National du Film du Canada (ONF). Sa démarche accorde une grande importance à l’observation humaine et à la construction des personnages, l’orientant vers un cinéma accessible, dynamique et concret.