Disponible en location
125'
États-Unis, 2011

Production : Kartemquin Films, Rise Films

Programmé par Claire Simon



Résumé


"The Interrupters" raconte l'histoire émouvante et surprenante de trois volontaires, anciens délinquants, qui tentent de protéger leur communauté, à Chicago, contre la violence qu'elles ont elles-mêmes employée dans le passé. Ces "violence interrupters" — leur titre de travail — forts de leur crédibilité dans la rue acquise par leurs expériences personnelles, interviennent dans les conflits avant que la violence n'éclate.

L'avis de Tënk


"The Interrupters", tourné en cinéma direct ponctué d‘entretiens passionnants retrace le travail volontaire d’anciens détenus ou délinquants qui se sont associés pour tenter d’enrayer la violence dans les ghettos noirs de Chicago. De réunion en interventions ils affrontent la fureur qui s’exerce à l’intérieur des familles et des quartiers. À leur tête, une femme mariée à un Imam mène cette croisade avec beaucoup de force. Ses discussions avec une fille rebelle sont bouleversantes. C’est une leçon politique que d’entendre et de voir à l’œuvre ces "interrupters" qui, épuisés par leur propre expérience de prison et de misère parviennent à "faire quelque chose" dans leur communauté. C’est grâce à "Hoop Dreams" que Steve James obtient leur confiance et peut filmer ces moments de violence que ceux qu’il suit essayent de dénouer. Et l’on comprend que les meurtres, les coups visent les habitants eux-mêmes des quartiers noirs et jamais les blancs, ceux qui ont organisé la ségrégation et la pauvreté.

Claire Simon
Réalisatrice


Cinéaste(s)


Steve James

Steve James

En ces jours où le racisme tue toujours et encore, le travail de Steve James doit être rappelé à ceux qui le connaissent mal. Cinéaste blanc vivant à Chicago il a beaucoup filmé en documentaire la communauté noire, avec un engagement très fort. "Hoop Dreams" est sorti en France et ailleurs et a été un grand succès. Il retrace le parcours de deux jeunes noirs qui arrivent pendant un temps à être admis dans de bonnes écoles pour blancs car ils sont de fameux basketteurs. Le film suit leurs histoires pleines de déconvenues, de misère et d’espoir. Son œuvre imposante de documentariste américain témoigne avant tout de son engagement politique citoyen. Steve James vient de terminer une nouvelle série sur l’élection de la maire noire de Chicago, "City So Real".