Archive
92'
Cuba, France, 2000

Production : Canal+, ADR Productions

Programmé par Daniel Deshays

Espagnol
Français, Anglais


En Famille Musique



Résumé


La Havane, 1999. À 76 ans, Miguel Del Morales, dit El Gallo, musicien des rues, ne cesse de parcourir son pays de long en large avec sa guitare pour seul bagage. Dans l'île, il est désormais considéré comme "la mémoire vivante du boléro cubain". Qu'il s'improvise "guest star" pour un groupe de salsa, "freestyler" au sein d'un groupe de rap ou virtuose auprès de brillants trompettistes, il est à l'aise partout, chez tout le monde. Cet infatigable vadrouilleur, qui traverse tout Cuba, s'imprégnant de toutes les musiques, salsas endiablées, boléros, jazz improvisé, pourra-t-il un jour goûter à un repos bien mérité ?...

L'avis de Tënk


Le regard pensif d’El Gallo ouvre et ferme le film : c’est bien un songe qui nous est offert en partage. Dans ses fictions et documentaires, Karim Dridi, toujours attentif aux laissés-pour-compte, nous mène là où le blues croise le rire, la joie et la fête éternelle. Cuba est un creuset aussi riche que discret. Là, l’improvisation est ouverte au partage, les circuits d’amitié, comme du fond des âges traversent ruelles, maisons pauvres ou transports publics du matin jusqu’aux tréfonds de la nuit.

Daniel Deshays
Ingénieur du son


Cinéaste(s)


Karim Dridi

Karim Dridi

Karim Dridi est né à Tunis en 1961. Il débute sa carrière au cinéma en réalisant des courts métrages. Ses premiers films révèlent déjà ses thèmes de prédilection : la boxe, les différences culturelles et les inégalités sociales. En 1994, il signe son premier long métrage, "Pigalle", sélectionné au Festival de Venise. Un an plus tard, il quitte l'univers des stripteaseuses et des pickpockets pour aborder le sujet sensible de l'immigration avec "Bye-bye". Le film est alors en compétition officielle à Cannes, dans la section Un certain regard. Trois ans plus tard, Karim Dridi fait parler de lui avec "Hors Jeu". Pour les besoins du film, il demande à ses acteurs, dont Miou-Miou et Arielle Dombasle, de jouer leur propre rôle. Dans le scénario, les acteurs sont pris en otages. En 1999, il réalise un long métrage musical, "Cuba Feliz", en hommage à Cuba et à la musique sous toutes ses formes. Il revient à Paris en 2001, et plus précisément dans le 13e arrondissement, pour "Fureur", qui traite du métissage culturel et des relations inter-communautaires. Après une longue absence, Karim Dridi est de retour en 2008 avec le long métrage "Khamsa", qui s'intéresse à la communauté gitane de Marseille. En 2009, il dirige le couple Marion Cotillard/Guillaume Canet dans "Le Dernier Vol", romance en plein désert du Sahara. En 2013, il réalise et produit le documentaire "Quatuor Galilée". Son dernier long métrage "Chouf" a été tourné pendant l'été 2015 dans les quartiers Nord de Marseille.


Films associés

Affiner les résultats