Archive
120'
États-Unis, 1988

Production : Little Bear Films

Programmé par Pascal Catheland

Anglais
Français

Musique Coup de cœur



Résumé


"Let's Get Lost" évoque la vie du célèbre trompettiste et chanteur de jazz Chet Baker. À travers les témoignages de ses proches, grâce à des extraits de films, à des concerts filmés, on découvre un virtuose inspiré, novateur, allant de succès en succès, reconnu comme un pair par les plus grands jazzmen. On s'attarde aussi sur l'autre visage de Chet Baker, complètement accro à la drogue, dont le reste de la vie fut une bataille contre cette dépendance. Plus que le portrait conventionnel d’un musicien, il s’agit de la description d’un homme blessé, d’une impressionnante tragédie de la perdition.

L'avis de Tënk


En 1988, Chet Baker vient de se suicider. Cette fin tragique semble contenue dans chaque image de "Let's Get Lost", qui sort la même année. Devant la caméra de Bruce Weber, Chet se livre intimement par touches successives et syncopées, le montage alternant aux témoignages, des scènes d'enregistrements inoubliables. Dans la beauté de ce visage rongé par la drogue, se donne à voir toute la mélancolie d'une époque. Et lorsque que Chet entonne face à un public médusé les premières notes d'Almost Blue, il ne nous reste plus qu'à nous taire et à écouter.

Pascal Catheland
Réalisateur, coordinateur éditorial de Tënk


Cinéaste(s)


Bruce Weber

Bruce Weber

Bruce Weber est un photographe né en 1946 à Greensburg en Pennsylvanie. Il est célèbre pour ses campagnes de publicité pour les géants de la mode américaine. Ses premières photos de mode sont publiées à la fin des années 1970 dans le magazine GQ. Rapidement reconnu comme un des pionniers de la photographie de mode masculine, il attire l’attention du grand public avec les images qu'il réalise pour la campagne Calvin Klein. Bruce Weber se tourne vers le cinéma en 1987 et réalise, "Broken Nose", un film expérimental avec Andy Minsker, boxeur professionnel. Avec "Let's get lost", Bruce Weber est nommé aux Oscars du Meilleur Documentaire en 1988.