46 jours
90'
France, 2015

Production : To Be Continued (TBC Prod), Mister Trouble Productions, Serpentine Holdings, Film Factory

Programmé par Jean-Marie Barbe

Français, Anglais
Français, Anglais

Musique 7e séance Portraits



Résumé


Le film raconte le destin d’Henry Padovani, jeune corse de vingt-quatre ans débarqué à Londres en décembre 1976, acteur et témoin d'une période où naissait un nouveau courant alternatif et révolutionnaire : le mouvement punk. Musicien et guitariste, il a traversé les années 80 comme une météorite tombée de nulle part, du groupe The Police qu’il fonde avec Stewart Copeland en janvier 1977, jusqu’à leurs retrouvailles sur scène trente ans plus tard devant quatre vingt mille personnes au stade de France, des Clash aux Sex Pistols, des Who aux Pretenders, de REM qu’il signe à Zucchero qu’il manage.

L'avis de Tënk


Ce film fait partie des documentaires d’ouverture à des publics plus larges et permettant de donner accès au plus grand nombre à ce champ extrêmement riche du cinéma documentaire. Au demeurant, il n’a pas les caractéristiques de l’œuvre d’auteur : la forme est plutôt banale, fondée sur le suivi hagiographique de la vie d’un apprenti musicien rock. Sauf que c’est là que l’ordinaire devient légende.
Par sa passion, le jeune aspirant musicien corse va se retrouver par intuition au bon moment, au bon endroit, à Londres dans les années 70-80. Le film raconte la rencontre entre le désir fou et bien déjanté d’un jeune musicien et les conditions de la réalisation de ce désir. C’est en fait le portrait d’une communauté hors-sol, qui par sa vitalité va s’imposer au monde et générer un incroyable mouvement musical. Ce film en perpétuel mouvement alternant camera à l’épaule et archives musicales et personnelles est chargé de générosité. C’est pour les spectateurs l’occasion de plonger dans une petite communauté libre de passion et de détermination. Un film à voir absolument pour combattre la morosité.




Jean-Marie Barbe
Producteur, co-fondateur des États généraux du film documentaire de Lussas


Cinéaste(s)


Lionel Guedj

Lionel Guedj

Stéphane Bébert

Stéphane Bébert

Réalisateur autodidacte, Lionel débute dans le milieu de la musique après des études d’histoire et de philosophie. Il rejoint ensuite l’agence Sygma et y crée notamment un département dédié à la musique. En 2002, à la demande du producteur Ibrahima Sylla, il se rend en Afrique de l’Ouest pour réaliser "Mandekalou, Les Mots de la mémoire", documentaire-hommage à la tradition orale africaine. La même année il rejoint l’organisation du Festival Silhouette, festival de courts métrages en plein-air à Paris qui accueille désormais plus de 20000 personnes. En 2010, "Rock’n’roll… Of Corse!" est en Sélection Officielle au Festival de Cannes. En 2011, il rejoint To Be Continued (TBC) et travaille depuis en tant que réalisateur et producteur.