Archive
93'
Suisse, 2017

Musique originale : Stephan Eicher, Reyn Ouwehand, Patrick Waser Production : Dschoint Ventschr Filmproduktion AG, SRF - Schweizer Radio und Fernsehen

Programmé par Benoît Hické

Français, Allemand, Romanche
Français, Anglais

Musique



Résumé


ll joue avec l‘image du tsigane. Il pressent qu‘il a des racines yéniches : Stephan Eicher. Les recherches nous conduisent dans les montagnes des Grisons, du côté des familles qui y ont émigré jadis et de leur légendaire musique de danse. Dans ces familles yéniches, une tradition musicale inconnue est bien vivante ; elle imprègne la musique folklorique suisse, taquine le blues, éclate en chanson ou se rebelle dans le punk. Le film raconte toutefois aussi une histoire de discrimination et de persécution qui a réduit les musiciens au silence. Film sur le secret du son particulier.

L'avis de Tënk


Ce qui émeut et convainc le plus dans ce film très tenu, qui avance par petites touches, c'est la façon dont il évoque l'histoire méconnue des familles yéniches. Dans les vallées du Canton des Grisons, à l'Est de la Suisse, une tradition musicale a été établie et fixée par ce peuple semi-nomade. Le chanteur Stephan Eicher questionne ici ses origines yéniches, avec beaucoup de pudeur et parfois d’émotion. Derrière ces musiques et chants que l’on considère comme traditionnels, on découvre les récits d’un peuple dit "du voyage", accueilli puis persécuté, voire invisibilisé. Jusque dans les années 1970, les enfants yéniches étaient souvent retirés à leur famille, afin d’éviter cet héritage culturel encombrant, presque honteux. Ce film accorde une large place aux témoignages de ces artistes de toutes les générations qui s’emparent de leur histoire sans se départir d’une douleur, d’un sentiment d’arrachement ou d’absence de légitimité. Ce film fait le pari de l’émancipation et croit aux puissances de la réparation par la musique.

Benoît Hické
Programmateur et enseignant


Cinéaste(s)


Martina Rieder

Martina Rieder

Karoline Arn

Karoline Arn

Martina Rieder est née en 1972 à Berne. Enfant, elle a vécu en Algérie et en Côte d'Ivoire et a été scolarisée à Bremgarten, à Berne, ainsi qu'à Malans, dans les Grisons. Elle suit les cours de la Haute école des arts de Zurich (ZHdK) et y achève sa formation de graphiste. Après avoir obtenu son diplôme, elle s'inscrit à la Haute école des sciences appliquées et des arts de Lucerne (HSLU), où elle se spécialise en vidéo et obtient son diplôme en 1999. Elle travaille depuis en tant que réalisatrice, directrice de la photographie et monteuse indépendante. En outre, elle est chargée de cours à la HSLU. Martina Rieder vit et travaille actuellement à Zurich.