22 jours
38'
Royaume-Uni, 1995

Production : National Film and Television School (NFTS)

Programmé par L'équipe du festival de Douarnenez



Résumé


1995. Les "habitants permanents" de la gare centrale d'Athènes : Madame Antonia, Florakis, Monsieur Yorgos et d'autres noctambules.

L'avis de Tënk


"Athènes" est l’un des premiers films d'Eva Stefani, qui est devenue depuis l'une des figures marquantes du documentaire et du film expérimental grec. On décèle déjà dans ce travail de fin d’études son attachement au documentaire dit "d'observation", comme son grand respect dans le regard porté sur ses personnages. Eva Stefani travaille dès ses débuts avec des personnes qui vivent dans les marges, et continue encore aujourd’hui à filmer celles et ceux qui sont "aux limites", à qui on ne donne que rarement la parole. Son film aborde les zones les plus cachées de la psyché humaine. On ressent bien ici que pour elle, le cinéma, comme l'art en général, n'est pas un messager, mais un champ d'expériences et une fabrique de sens.
 

L'équipe du festival de Douarnenez


Cinéaste(s)


Eva Stefani

Eva Stefani

Née en 1964, Eva Stefani a notamment étudié les sciences politiques à l’Université d’Athènes, le documentaire aux ateliers Varan, à Paris, le cinéma et le film ethnographique à l’Université de New York. Cinéaste documentaire, artiste visuelle et poétesse, elle utilise la vidéo et le film super 8. Sa filmographie comprend notamment "Manuscript" (2017), "Virgin's Temple" (2017), "Dimitris Papaioannou" (2012), "The Box" (2004), "Acropolis" (2001) et "Athènes" (1995). Ses films sont régulièrement sélectionnés et primés dans des festivals internationaux : Cinéma du Réel, FIPA, DocLisboa, etc. Elle enseigne à l'université d'Athènes, et est professeur invitée à la Freie Universität de Berlin. Elle participe également à des expositions internationales (Biennale de Venise 2019 ; documenta14 à Athènes et à Kassel en 2017).