22 jours
78'
Grèce, 2012

Production : CL Production, Faliro house production, Greek film center, ERT S.A, Christos Karakepelis

Programmé par L'équipe du festival de Douarnenez



Résumé


Au pied de l’Acropole se situe l’un des quartiers les plus pauvres d’Athènes : un baraquement hébergeant surtout des immigrant·es illégaux·ales. Ce groupe d’individus, composé de Roms venu·es d’Albanie, mais aussi d’Indien·nes et de Grec·ques, gagne très mal sa vie en collectant du métal. Les biens ramassés sont échangés contre de maigres sommes dans les casses de la ville. Et les acheteur·euses de ce commerce illégal ne sont autres que de grands groupes industriels.

L'avis de Tënk


Ce film en 16mm présente le travail pénible de ces "éboueur·euses", ramasseur·euses de métal à Athènes. Ce sont des Roms, réfugié·es illégaux·ales ne vivant pas selon les normes occidentales et ne parlant pas grec. Les membres de cette vaste armée de desperados sont les héro·ïnes du film autant qu’il·elles en constituent la matière première. État, intermédiaires, éco-entrepreneur·euses et industriel·les s’accaparent la richesse produite, alors que les politiques les considèrent comme "les voleur·euses de notre prospérité européenne". Des poubelles aux dépotoirs toxiques du centre-ville d'Athènes et jusqu’aux fours des fonderies d’un camp de réfugié·es bombardé au Liban, le métal qu'il·elles collectent devient le fondement du monde insensé dans lequel nous tou·tes habitons. "Matière première" trace le parcours de cette bande de chasseur·euses-cueilleur·euses dans l'Europe d'aujourd'hui. Il documente leur labeur dans la chaleur brûlante et la neige glaciale qui pénètrent le corps de ses héro·ïnes – ces images allant se loger dans l'esprit des spectateur·rices.

 

L'équipe du festival de Douarnenez


Cinéaste(s)


Christos Karakepelis

Christos Karakepelis

Né à Serrès en 1962, Christos Karakepelis a étudié les sciences sociales à l'université d'Athènes et la réalisation à l'école Stavrakou. Travaillant à partir de 1985 dans la publicité et y réalisant des spots publicitaires, il se lance ensuite dans la réalisation de films. Outre deux courts métrages, il écrit des scénarios pour des documentaires et réalise également des séries documentaires pour la télévision. "The House of Cain", son premier long métrage, a été sélectionné et primé dans plusieurs festivals (Berlinale, Visions du réel, Thessaloniki International Film Festival, etc.).