Archive
26'
Grèce, France, 2015

Production : Le Fresnoy

Programmé par Chantal Steinberg



Résumé


Athènes 2014. Entre désirs endeuillés et espoirs perdus, un journal intime se cogne contre les murs de la ville. Le quotidien d'un pays en crise, l'inertie de la révolution, les questions individuelles qui se confrontent au politique, la survie qui se confronte aux idéaux.

L'avis de Tënk


Ce film répond à une nécessité et, à ce titre déjà, s’impose : tenter de dire notre présent, avec une langue qui ne soit pas déjà morte, avec les moyens du bord, hétérogènes, imprévisibles. Comme en tâtonnant, Daphné Hérétakis invente au fur et à mesure la forme instable, émouvante, de son questionnement. Alors, dans les rues d’Athènes, des inconnus, tels des oracles, répondent avec une simplicité lumineuse à des questions essentielles. Aux terrasses des cafés, la beauté surgit comme dans la vie même. Les images filmées en pellicule ont la fragilité de ce qui peut à tout instant disparaître. Et si l’acropole disparaît, aurons-nous été de ce monde ? Avec "Archipels, granites dénudés", nous sommes tous aujourd’hui grecs, éperdus, résistants.

Chantal Steinberg
Directrice de l'école documentaire de Lussas


Cinéaste(s)


Daphné Hérétakis

Daphné Hérétakis

Née en 1987 à Paris, Daphné Hérétakis a fait des études de réalisation documentaire à l’Université de Paris 8. Elle vit entre Paris et Athènes et réalise des courts métrages documentaires expérimentaux depuis 2008. Elle a intégré le Fresnoy en 2013.