Disponible en location
22'
Suisse, 2017

Musique originale : Federico Reichel Production : La HEAD

Programmé par Jimmy Deniziot



Résumé


Mon père le professeur, le politicien, le juge, l'architecte. Les souvenirs des rôles endossés viennent rencontrer mes désirs de cinéma. Un jeu s'installe. Des scénarios s'écrivent. Les histoires vraies comportent toujours leur part de mensonge. L'important est de les raconter.

L'avis de Tënk


Difficile portrait que celui des parents… Lucien Monot exécute celui de son père en jouant avec les poncifs du genre. Car filmer une personne dans son quotidien ou vouloir lui tirer les vers du nez ne fait pas toujours un film…
Plus joyeusement, le réalisateur met en scène les images, à la fois cotonneuses et précises, qu’il semble emprunter à l’enfant qu’il fut, et qui ont pu naître de la question simple, abyssale, trop souvent rabattue sur celle du métier : "Et ton père, il fait quoi dans la vie ?"
Surgissent alors des rêveries étrangement semblables : toutes, celles d’un homme guindé, monté sur une estrade, suivi par de la musique baroque — et la figure de la petite sœur.
Jusqu’au final, qui dévoile ce dont le film était fait : la mélancolie. L’eau et les rêves.

Jimmy Deniziot et Roxanne Riou
Pré-sélectionneurs pour les États généraux
du film documentaire - Lussas


Cinéaste(s)


Lucien Monot

Lucien Monot

Lucien Monot est né en 1994 à Lausanne. Il est diplômé de la Haute École d'Art et de Design (HEAD) de Genève. Ses courts métrages ont été projetés et primés au Festival du film de Locarno, au Festival du film de New York et à Visions du réel.